Directeur de la résidence

שמעון זיסין

Shimon Zisin

• Né en: 1953
• Situation maritale: Marié, 4 enfants, 2 petits-enfants
Formation: Licence en science politique et sociologie et maîtrise en Administration publique (Université de Bar Ilan). Également diplômé d’un cours de gestion d’institutions pour le troisième âge (Université d’Ariel) et cours d’administrateurs (Collège de Raanana) et enfin cours de médiation (Centre national de médiation).
• Emplois précédents: J’étais  militaire de carrière, j’ai quitté l’armée avec le grade de lieutenant-colonel. Mon dernier poste était Auditeur du commandement des  Forces de terrain. Ensuite, j’ai travaillé pendant 17 ans en tant qu’auditeur à la mairie de Ramlé. J’ai commencé à travailler à Mishan Afeka en 2013.

Tout au long de ma carrière militaire en tant qu’officier et auditeur, j’ai senti qu’il me manquait quelque chose pour me sentir parfaitement en accord avec ce que je faisais et que je n’exploitais pas à 100% mes capacités. J’ai surtout ressenti que je pouvais contribuer de façon significative à tout ce qui touche le soutien affectif et psychique d’une population que l’on considère relativement faible ou particulièrement vulnérable. Ce sentiment m’a mené me porter volontaire à l’organisation Natal (Victimes de traumatismes suite à un événement national), entre 2008 et 2013 et à Eran (Ligne de soutien psychologique) où je suis volontaire depuis l’année 2009.

Le bénévolat m’a fait rencontrer un grand nombre de personnes en détresse, qui ont connu des crises et des difficultés, mais la satisfaction tirée du travail était énorme. J’ai senti que j’étais capable de soutenir et d’aider des gens qui étaient dans des situations difficiles et qui seraient heureux de recevoir ce que je pouvais leur offrir. Mon activité de bénévolat a comblé de nombreux manques et n’a fait qu’accroître mon sentiment d’utilité et de réalisation personnelle. C’en était fini de prendre les choses pour acquises et de grimper les échelons, de penser aux succès et aux résultats matériels. C’était un nouveau monde qui s’ouvrait à moi, fait d’altruisme, d’aide à autrui, de volontariat. Ce monde m’emplissait de fierté et de satisfaction.

Quand j’ai terminé mes fonctions d’auditeurs à la mairie de Ramlé, j’ai compris que la prochaine étape dans ma carrière devait avoir quelque chose à faire avec le troisième âge. Je suis arrivé à Mishan Afeka grâce à la chaleureuse recommandation d’un proche et pendant les premières années, j’étais le responsable de la sécurité de la résidence. C’est cette année, début mars 2017, que j’ai changé de casquette pour devenir directeur après que le précédent directeur, Pini Gavish a pris sa retraite. Ma vision pour tout ce qui concerne mon travail à Mishan est très simple : Pour moi, le poste de directeur de la résidence n’est rien de moins qu’une véritable mission, une vocation. Mon rôle est de faire le maximum pour les résidents, les employés et tout ce qui est nécessaire au sein de la résidence. Je considère les résidents et les employés comme faisant partie de ma famille et Mishan Afeka, fait partie intégrante de ma  propre maison. Je suis tombé amoureux de l’endroit, de ses valeurs et de ce que représente l’organisation Mishan.

Les fonctions de directeur sont des plus complexes et représentent un défi constant basé sur le caractère humain, l’écoute, la volonté d’être source de soutien pour tous les résidents et les employés, sans exception aucune. Je suis heureux d’être arrivé à mon poste non pas de l’extérieur, mais après avoir passé quelques années en travaillant à la résidence. Ainsi, je la connais parfaitement, je connais personnellement chaque résident, certains membres de leur famille et ils me soutiennent entièrement. Je connais aussi tous les employés de la résidence et j’ai le soutien total du syndicat des employés.

Un des éléments qui caractérisent notre résidence c’est la coopération fructueuse qui existe ici entre les résidents et les idées chaque fois nouvelles qui en naissent. Nous avons par exemple un pub, ouvert une fois tous les 15 jours le samedi soir, des rencontres hebdomadaires autour d’un café et d’un gâteau, qui sont sous la responsabilité unique des résidents, un club Internet hebdomadaire qui est sous la responsabilité d’une de nos résidentes, etc. Il existe également une coopération étroite entre le personnel de la résidence et la direction ; tous les projets et les activités organisés le sont en totale transparence vis-à-vis des résidents.

Nous sommes également grandement en contact avec la communauté qui nous entoure que ce soit à la synagogue de la résidence, dans le cadre de conférences du collège universitaire Beit Brener qui se déroule chez nous dans le cadre de manifestations lors des fêtes ou autres. De plus, nous sommes très fiers de notre superbe piscine, de notre salle de remise en forme et des salles de cours qui nous servent pour tout un tas d’activités. Nous avons aussi un salon de coiffure, un dentiste des plus qualifiés et même une supérette.

Notre complexe unique constitue un oasis de calme dans la ville. La résidence est située près des grands axes de circulation et il est aisé de se rendre dans les lieux de shopping et de divertissement comme par exemple le centre commercial Ayalon ou le  centre commercial Ramat Aviv. La résidence, elle, baigne dans le calme, dans un cadre pastoral incomparable.

Si vous cherchez une atmosphère familiale et désirez habiter dans un cadre sécurisant où l’on prend soin de vous, nous vous attendons. Venez faire partie de la famille Mishan Afeka.